Hyperthermie : Que faire ? – 26 avril 2017

Dans le cadre de l’accueil des élèves-infirmiers(ères) de 3ème année de l’INSTITUT CENTRE ARDENNE de Libramont, en Belgique, deux d’entre eux ont eu la gentillesse d’organiser une formation destinées aux Parents, et concernant les gestes à connaître pour la prise en charge de l’enfant handicapé en situation de crise d’hyperthermie.

Mlle Laura Kuborne et M. Fabio Alves, tous les deux élèves-infirmier(ères) de l’ICA, nous ont fait le plaisir de consacrer leur matinée à cette formation. Nous les en remercions chaleureusement. Et nous remercions également les cadres de l’ICA, présents tout au long de cette démonstration.

Voici un résumé de cette formation :

CONDUITE A TENIR EN CAS D’HYPERTHERMIE :

(Laura Kuborne et Fabio Alves)

1) Définition de l’hyperthermie

  • C’est une augmentation de la température corporelle.
  • C’est une réaction normale du corps pour se défendre.
  • L’hyperthermie n’est pas une maladie.

2) Les normes

  • 36.5° à 37.5° : Température dans la norme chez l’enfant .
  • 37.5° à 38° : Fébrile .
  • 38° à 42° : Hyperthermie.

Au delà de 42° il y a un réel risque de décès, car il y a altération du système nerveux central.

3) Les signes / Symptômes

  • Front chaud (prendre le poignet ou son propre visage (joue à joue)).
  • Extrémités froides.
  • Frissons.
  • Moiteur.
  • Changement de comportement (apathie, agitation, désorientation).
  • Yeux qui brillent.
  • Étourdissement.
  • Nausées.
  • Maux de tête.
  • Somnolence.
  • Tachycardie (augmentation du rythme cardiaque).
  • Polypnée (augmentation de la fréquence respiratoire).
  • Douleurs musculaires.

4) Conduites à tenir

  • Rafraîchir l’enfant (avec un gant de toilette humide)
  • Mettre de la glace recouverte d’un essuie sur les gros vaisseaux (pli de l’aine)
  • Aérer le local ( ne pas le mettre aux courants d’air )
  • Mettre l’enfant au calme
  • Découvrir l’enfant ( nu )
  • Hydrater en buvant de l’eau
  • Surveiller l’enfant + prise de la température
  • Dégager les voies respiratoires en cas de crise convulsive

 Besoins médicamentaux :

1 ) Paracétamol : 4 prises maximum toutes les 4 heures

2 ) Ibupofréne : 3 à 4 prises en mangeant, espacées de 6 à 8h

3 ) Aspirine : 4 à 6 prises espacées de 4 à 6 heures (en mangeant)

Bain thérapeutique : Mettre l’eau du bain à température de l’enfant, ex : 38 ° = met le bain à 38 °, au max 2 degrés en dessous ( 36 ° )

5) Complications

  • Les Convulsions hyperthermiques sont une crise brutale avec des spasmes musculaires involontaires. Crise unique.

Quand ? Propre à chaque enfant.

Critères :

*  Hyperthermie

* Crise tonico-clonique des 4 membres

* Rétablissement complet et spontané dans les 60 minutes.

* Crise unique et brève

* Enfant de 5-6 mois à  5-6 ans

*  Examen neurologique : NORMAL

  • Déshydratation ( Par transpiration = perte liquide )

* Peau sèche ainsi que la langue et la bouche

*Pli cutané

*Teint pâle et larmes

*Confusions

*Constipation

*Anurie

*Urine concentrée

*Yeux cernés

*Bébé : fontanelle déprimée jusqu’à 18 mois

*Diminution du poids

*Larmes

*Apathie

*Soif

*Perte de connaissance

6) Quand consulter le médecin ?

En cas d’hyperthermie mal tolérée :

*Perte de connaissance

*Crise convulsive répétée

*Fièvre prolongée et récurrente

*Plainte malgré médicaments

*Troubles vaso-moteur

*Douleurs persistantes

*Troubles digestifs

7) Comment prendre la température ?

Axillaire 

*Essuyer l’aisselle

*Mettre le thermomètre au contact de l’aisselle

*Maintenir le bras le temps de la prise ( 1 minute )

Rectal

Contre-Indications : Plaies, fissures, chirurgie

*Lubrifier le thermomètre = lait toilette neutre / huile pour bébé

*Prévenir l’enfant

*Protections sous les fesses + pudeur

*Nettoyer les fesses de l’enfant

*Nettoyer et désinfecter le thermomètre et le ranger.

8) Attention à ne pas confondre l’hyperthermie:

  • avec la chaleur due a l’exercice physique intense,
  • avec la chaleur due à l’exposition au soleil non protégé (= Insolation )