Capitalisation d’expérience

DOCUMENT DE CAPITALISATION D’EXPÉRIENCE

Initiative:

« Améliorer l’accès des personnes en situation de handicap aux services publics »

Projet :

« Mobilisation et renforcement des acteurs locaux et responsables des services publics pour une meilleure insertion

des personnes en situation de handicap dans la région Souss-Massa-Darâa au Maroc »

INTRODUCTION

«Les personnes en situation de handicap au Maroc souffrent d’une double exclusion : celle liée à une altération définitive de l’identité sociale, et celle liée à la pauvreté. La représentation psycho-sociale des personnes handicapées, détermine en grande partie, la marginalisation de cette population. Par ailleurs, le handicap au Maroc reste mal connu à cause du manque de données fiables». LATIFA SERGHINI, Une figure de l’exclusion : le handicap, 22/12/05,
La situation des personnes en situation du handicap dans la province de Taroudant, marquée par la prédominance du rural et donc insuffisance d’équipements et d’infrastructures de base, reste plus compliquée que les autres villes du pays.
Les actions en faveur de cette cible ont connu un développement qualitatif sans précédent ces dernières années grâce à l’appui des institutionnels de la province et des ONG internationales, Handicap Internationale principalement.
C’est vrai que ce développement ne va pas résoudre la problématique compliquée du handicap dans la province de Taroudant et absorber les demandes incessantes des bénéficiaires, en absence d’efforts considérables qui doivent être orientées vers des stratégies bien basées et bien conçues tout en mettant l’accent sur la convergence et la collaboration entre les acteurs publics et privés ainsi que les familles des PSH.
Mais des initiatives réalisées ici et là, dont la notre, peuvent refléter des manières de faire adaptées et des modèles réussis à exploiter pour asseoir une vision partagée de la gestion du handicap.
En effet, et grâce aux deux projets : «Promouvoir un développement inclusif de la région Souss-Massa-Darâa au Maroc » et « Mobilisation et renforcement des acteurs locaux et services pour une meilleure insertion des personnes en situation de handicap dans la région Souss-Massa-Darâa au Maroc », soutenu par l’UE et mis en œuvre par HI, AEH et Horizon; l’association a pu bénéficier d’un appui financier et technique qui s’est concrétisé, entre autre, par l’appui de l’initiative objet de ce document.
Dans ce sens, ce document est produit pour valoriser l’initiative, ses acquis et ses réussites, les partager avec les acteurs concernés, permettre à tout acteur de s’y inspirer, sinon de créer son propre model adapté à son contexte et enfin de généraliser les dynamiques et les initiatives réussies au profit de la cible en général.
Nous espérons, sincèrement, que ce travail de capitalisation arrive à satisfaire nos ambitions et vous sera utile pour changer la manière de faire et d’influencer positivement votre environnement institutionnel et servir ainsi convenablement les personnes en situation du handicap.

LE CONTEXTE D’INTERVENTION DE L’INITIATIVE

Après le succès de son premier projet dans la région de SMD, l’ONG Handicap Internationale, en concertation avec tous les acteurs concernés, lance un second aussi ambitieux et prometteur « Mobilisation et renforcement des acteurs locaux et services pour une meilleure insertion des personnes en situation de handicap dans la région Souss-Massa-Drâa au Maroc ».

Résumé du 1er projet :  « Promouvoir un développement inclusif de la région Souss-Massa-Darâa au Maroc »
Lieu : Maroc – Région Souss-Massa-Darâa,
Durée : 2007 / 2010,
Objectifs globaux : Dans la région Souss-Massa-Darâa :
– Les différents acteurs de la région de Souss-Massa-Darâa s’engagent dans la mise en œuvre d’un processus de développement fondés sur les besoins et attentes spécifiques de chacun, en particulier des personnes handicapées ;
– Les associations représentant les personnes handicapées participent à l’élaboration des programmes et de politiques de développement dans la région Souss-Massa-Darâa.
Objectif spécifique :
La mobilisation de tous les acteurs de la région, dans le cadre d’une instance régionale de concertation, permet aux personnes handicapées une participation effective et active au processus de développement.
Partenaires locaux : Association Horizon des Handicapés (Ouarzazate), Association Enfance handicapée (Agadir)
Groupes cibles :
Les responsables et personnels des associations de personnes handicapées (34 personnes)
Les professionnels des services médico-sociaux (40 personnes)
Les élus, responsables, cadres et techniciens des acteurs locaux (240 personnes)
Résultats escomptés :
Les associations des personnes handicapées répondent de manière plus pertinente, en collaboration avec les services et les acteurs locaux, aux besoins et aux attentes formulées par les personnes handicapées et leurs familles;
Les services médicaux sociaux, définis en étroite concertation avec les acteurs locaux et les associations des personnes handicapées, sont disponibles et accessibles afin de permettre aux personnes handicapées de s’inscrire dans un processus d’autonomisation ;
Les acteurs locaux facilitent, en partenariat avec les services et associations de personnes handicapées, l’insertion de ces dernières dans leurs programmes et activités.
Principales activités:
 Renforcer le fonctionnement institutionnel des associations des personnes handicapées et appuyer l’actualisation de leur projet associatif,
 Accompagner la mise en place de deux services d’évaluation, d’accompagnement et d’orientation (SEAO) des personnes handicapées par les associations partenaires,
 Soutenir les associations des personnes handicapées à l’identification, l’élaboration et la réalisation de projets démonstratifs favorisant l’insertion socio économique des personnes handicapées,
 Elaborer une base de données dynamique des services médico-sociaux intervenants ou susceptibles d’intervenir auprès des personnes handicapées,
 Réaliser l’inventaire et le diagnostic des acteurs locaux contribuant ou pouvant contribuer à l’insertion des personnes handicapées à l’échelle régionale,
 Sensibiliser et informer les acteurs locaux aux notions de situation de handicap et d’insertion des personnes handicapées dans leurs programmes et activités,
 Appuyer la création d’un comité régional de réadaptation et d’insertion animé par les associations de personnes handicapées en partenariat avec les acteurs locaux concernés,
 Soutenir la structuration d’un schéma régional de réadaptation et d’insertion des personnes handicapées.
Après le succès de son premier projet dans la région de SMD, l’ONG Handicap Internationale, en concertation avec tous les acteurs concernés, lance un second projet aussi ambitieux et prometteur «Mobilisation et renforcement des acteurs locaux et services pour une meilleure insertion des personnes en situation de handicap dans la région Souss-Massa-Darâa au Maroc».
En effet, comme son intitulé l’indique, ce second projet s’est lancé dans l’élaboration par les acteurs locaux publics et privés ; en collaboration avec les associations concernées des plans d’action d’insertion socio-économique et l’intégration, dans leurs programmes du handicap.
De la sensibilisation pour un accès de droit des personnes handicapées aux prestations de base et pour ce, les deux Services d’Evaluation, d’Orientation et d’Accompagnement (SEAO) et les dix Centre locaux d’information et d’orientation (CLIO) ont été encadrés pour des services d’accompagnement social et de proximité en coordonnant avec les institutionnels concernés par la thématique.
La dynamique créée par ce grand projet nous a permis, via les données collectées par notre service social et celui du CLIO, de faire le point sur le niveau à améliorer de la coordination entre acteurs institutionnels et avec les personnes orientées vers ces départements publics.
En effet, et à titre indicatif, plus de 65% des personnes accueillies demandent des informations liées à la santé ou l’éducation, et comme elles ont été toutes orientées vers les deux services concernés, les feedback étaient décevant pour une grande partie des bénéficiaires, l’absence d’informations claires, de traitement insatisfaisant selon les bénéficiaires de feedback ainsi que d’échange avec l’association et le CLIO ont été enregistrés.
Cette situation a engendré, donc, la frustration des bénéficiaires et ainsi, des efforts supplémentaires à fournir par l’association et le responsable du CLIO pour les accompagner individuellement.
C’est face à cette situation, que notre initiative «Améliorer l’accès des personnes en situation du handicap aux services public». A été conçue et mise en œuvre avec le soutien technique et financier de HI et de la Délégation Régionale de l’Entraide Nationale.
Comme elle s’inscrit parfaitement dans le projet et répond à ces objectifs; notre initiative vise à améliorer l’accès des P.S.H aux services publics en surmontant le défi constaté au niveau de la communication, de la coordination et de la collaboration entre les deux services de la santé et de l’enseignement d’une part et l’association et le CLIO d’une autre part.
Et de ce fait, et après la réussite de cette modeste initiative, nous espérons que sa capitalisation et sa diffusion nous permettront d’enrichir les réflexions pour fin d’une institutionnalisation des acquis au niveau local et de proposer, ainsi, un modèle à généraliser ensuite au niveau national.

PRÉSENTATION DE L’INITIATIVE

Comme cité plus haut, l’initiative s’inscrit dans le cadre du projet «La mobilisation des acteurs locaux pour une meilleure insertion des personnes handicapées» mis en œuvre par l’association de solidarité avec la personne handicapée à Taroudant, Financé et appuyé par l’ONG Handicap International, dans le cadre d’une convention de partenariat.
L’objectif que nous avons fixé est d’améliorer l’accès des psh aux services publics via la collaboration et la coordination entre l’association et les responsables des services extérieurs concernés.
L’idée de départ est de coordonner avec les deux services étatiques accueillant le plus grand nombre de demandes des psh, pour mettre en place des personnes relais qui se chargeront de l’accueil et de l’accompagnement susceptibles d’y répondre convenablement.
En adoptant l’esprit participatif recommandé par les deux projets de Handicap International au niveau de la région SMD ; une stratégie d’intervention a été élaborée participativement en présence de tous les acteurs publics et privés concernés au niveau de la province :

• Organisation d’un atelier de communication et de réflexion avec les responsables institutionnels et les associations de la société civile locale.
• Organisation d’une réunion avec chaque responsable, afin de mettre en place une personne relai et de concevoir les outils de coordination.
• Organisation d’un atelier de sensibilisation sur ce système de coordination établie entre l’association, CLIO et les services extérieurs.

L’approche et stratégie adoptées nous ont été d’un grand apport puisqu’elles nous ont garanti d’abord l’implication des acteurs concernés dans la réflexion, ensuite, l’appréhension de la problématique de manière globale et enfin, de concevoir des mécanismes et outils résultat et produit de cet effort de communication lancé avec l’ensemble de ces acteurs.
Elles nous ont permis, en outre, de surmonter, comme prévu, les défis, signalés ci haut, relatifs à la communication et à la qualité des services dispensés au PSH de la province de Taroudant.

L’IMPACT DE CETTE INITIATIVE

La mise en ouvre de cette initiative a permis d’enregistrer des produits et effets à mettre, bien évidement, en valeur :

1. La communication autour des acteurs institutionnels et privés a permis, la connaissance des prestations qu’ils fournissent et des conditions d’y accéder pour les psh et c’est ce qui s’est traduit, à la fin de l’initiative par un positionnement positif constaté par les responsables de ces services par rapport à la thématique en général et aux réponses ciblées en particulier,
2. La reconnaissance de tous les acteurs impliqués de la valeur ajoutée de l’initiative et l’obligation de doubler les efforts pour asseoir des services de qualité susceptibles d’améliorer la situation des personnes en situation d’handicap dans la province,
3. Le rayonnement et le positionnement de l’association de solidarité avec la personne handicapée à Taroudant s’est davantage consolidé en tant qu’intervenant et animateur du réseau d’acteurs concernés par le handicap dans la province.
C’est ce qui lui a permis, en l’occurrence, de déployer des efforts supplémentaire et saisir l’opportunité pour développer, de plus en plus, ces capacités en management, la qualité de son fonctionnement structurel interne et le niveau satisfaisant des prestations qu’elle fournit au profit de la cible.

LES MODALITÉS DE MISE EN ŒUVRE

Les effets enregistrés grâce à cette initiative pilote dans la province de Taroudant se sont produits via les principales activités suivantes :

1. Organisation d’un atelier de réflexion avec les services extérieurs:
En présence de tous les acteurs concernés, l’objectif recherché par cette activité était de les impliquer de manière efficace et efficiente en présentant d’abord, les prestations fournies par chacun auprès des bénéficiaires et ensuite, en menant une réflexion autour des défis à résoudre pour un accès meilleur des psh aux services dispensés.
Pour ce faire, chaque intervenant à présenter de manière minutieuse le produit qu’il fournie au psh et les défis spécifiques qu’il enregistre par rapport à leurs demandes.
Par ailleurs, la réflexion de l’assistance a mis le point sur la situation vécue par les PSH au niveau de l’accès aux services publics; avec comme besoins ressortis le bon accueil, la qualité de l’orientation et de la coordination multi-acteurs pour faciliter l’accès à ces prestations de droits.
Le point, que nous jugeons fort de l’organisation de cet ateliers de réflexion est l’appréciation positive de l’initiative par les institutionnels et les psh présents ainsi que la volonté, affichée, d’intensifier les efforts et de s’impliquer davantage dans ce processus pour fin de faciliter l’intégration des psh de la province dans leur environnement.
2. Activités: Organisation des rencontres avec les responsables des services extérieurs:
Pour opérationnaliser cette volonté de collaborer de plus en plus pour le bien être des psh de la province ; des rencontres de travail ont été organisées avec chaque responsable des services ciblés (Délégation Provinciale de l’Enseignement et Délégation Provinciale de la santé).
L’objectif fixé par l’initiative est de discuter des mécanises de coordination avec les deux instances d’orientation (Service social de l’Association et CLIO) et le suivi des demandes des psh.
L’option de départ, résultat de ces rencontres de travail, est la désignation d’une personne relais qui aura la charge d’accueillir, d’accompagner et de rendre la fiche de liaison à l’une des deux instances d’orientation (Service social de l’Association et CLIO).
Ainsi, deux personnes relais ont été désignées et l’association avec son partenaire la Coordination Provinciale de l’Entraide Nationale se sont engagés à concevoir les outils de travail indispensables pour faciliter la communication avec ces personnes relais.
Le résultat de ce travail a permis de concevoir deux outils de coordination et de suivi qui ont été proposés et validés par les responsables des deux services extérieurs, une lettre d’orientation (voir en annexe) et un registre d’accueil (voir en annexe).
Ainsi, une fois la personne accueillie; enregistrée sur «Le registre d’accueil» par chacune des deux instances d’orientation (Service social de l’Association et CLIO); elle sera orientée par le biais d’une «Lettre d’orientation», vers les services extérieurs susceptibles de fournir la prestation demandée.
Les personnes relais, à leur tour, accueilleront et enregistreront sur un registre spécifique la personne orientée et essayeront d’apporter la prestation demandée objet de la lettre d’orientation.
A la fin, la simple communication entre les deux instances d’orientation et les personnes relais permettra d’une part, le suivi de la demande en vue de s’assurer que la réponse est, bel et bien, dispensée et d’autre part de mesurer le degré de satisfaction de l’usager pour évaluer, par la suite, le mécanisme mis en place.
3. Atelier de la réunion avec les PSH:
Cap Exp 1 Cap Exp 2Pour partager les avancés et les acquis finaux de l’initiative ; une réunion a été tenue avec les psh de la province pour fin de les sensibiliser et informer par rapport à ses acquis, mécanisme et procédure à respecter pour accéder facilement aux réponses favorables à leurs demandes.Pour témoigner de cette synergie établie et de son implication dans la promotion des conditions de vie des psh de la province, la personne relais de la Délégation Provinciale de la Santé a présenté à l’instance un modèle et un sujet objet de la collaboration avec les deux instances d’orientation (Service social de l’Association et CLIO) qui n’est autre que la prestation de la RAMED qui bénéficiera à 8 millions de Marocains dont les psh nécessiteux.

 

LA PRÉSENTATION DU C.L.I.O.

Mission
Le centre local d’information et d’orientation (CLIO) est un dispositif d’accueil de proximité, d’écoute, d’information, de conseil et d’orientation destiné aux personnes en situation de handicap et à leur entourage.
Il a pour mission d’accueillir, écouter, conseiller, analyser les demandes, mettre en lien les personnes en situation de handicap avec des organismes et individus afin de répondre à leurs besoin et les orienter vers les services adéquats. Il répond ainsi à la volonté des personnes handicapées de faciliter leur insertion dans la société.
Public concerné
Les cibles du CLIO sont deux types :
 Les personnes en situation de handicap (quelles que soient l’origine et la nature de leur handicap, leur sexe et leur âge) et leur entourage (famille, amis tuteur, etc.);
 Les structures institutionnelles ou associatives, publiques ou privées et autres acteurs ou professionnels référencés travaillant dans le domaine du développement et / ou du handicap.
Approche
Le CLIO adapte :
• Une approche globale du handicap, couvrant l’ensemble des secteurs clefs de la participation sociale de l’enfant ou de l’adulte en situation de handicap.
• Une approche inclusive de handicap, afin de faciliter l’accès des personnes handicapées à l’ensemble des services ordinaires et activités développées par les acteurs du développement et les acteurs sociaux.
• Une approche fondée sur les droits de l’Homme, visant à promouvoir le respect des différences et la mise en place des conditions pour une égalité de chances dans l’accès aux services.
• Une approche de proximités permettant une action plus efficace et coordonnée au niveau local auprès de la personne en situation d’handicap.
• Une approche individualisée chaque situation de handicap est différente, donc chaque réponse doit être unique et personnalisée.

Horaires d’ouverture
Du lundi au vendredi
Du 8h30 à 16h30

Adresse du centre
délégation d’entraide nationale boulevard Mohamed VI
(En face du lycée soulayman roudani taroudant)

Tel : 05 28 85 27 49
Mail : cliotaroudant@yahoo.fr

CONCLUSION

En guise de conclusion, on peut, confirmer que l’initiative, face aux défis de communication et de coordination enregistrées au début au niveau de la problématique à résoudre, a pu présenter une réponse capable de promouvoir les conditions d’accès des PSH de la province de Taroudant aux prestations fournies par l’Association…., le CLIO, la délégation de l’Enseignement et la Délégation de la Santé.
Elle représente, comme nous venons de constater, un model de synergie et de collaboration entre les départements institutionnels, les intervenants privés particulièrement les associations de la société civile et les PSH et leurs familles comme partenaire incontournable dans le mécanisme instauré.
Elle s’est traduit, en plus de la volonté et l’enthousiasme des départements étatiques d’intégrer les efforts déjà initié par les deux projets mise en œuvre par l’ONG Handicap International ; par la mise en place d’un modeste et efficace mécanisme d’orientation, de coordination et de suivi basé sur des outils de travail participativement conçus.
Elle a provoqué un changement de perceptions des PSH et des associations de la société civile vis-à-vis des attitudes des services extérieurs de l’Etat en initiant un nouveau climat de confiance, de collaboration et de travail commun pour la promotion des droits des PSH, comme stipulés dans la CRDPH et le nouveau texte constitutionnel, entant que citoyen a part entière et non pas un objet de bienfaisance et de charité.

OUTILS D’ORIENTATION

1. Les outils d’orientation sont:
 La lettre d’orientation
 Le registre d’accueil

Modèle de Lettre d’Orientation :

المــنــدوبـــيـة الإقــلــيـمـيـة للتــعـاون الوطـنـي بتارودانت
Délégation Provinciale De L’Entraide Nationale à Taroudant

Centre local d’Information et d’Orientation
Pour les personnes en situation d’handicape

Lettre d’orientation

Cher confrère (consœur),
Je me permets de vous adresser ………………………………………….
Agé(é) de ………….. qui présente ………………………………………
Je vous le confie pour ……………………………………………………
……………………………………………………………………………
Je vous remercie vivement pour votre collaboration et pour l’intérêt que vous portiez à nos orientés.

Avec tous mes remerciements

Signature de service

شارع ولي العهد، ص.ب 9، تارودانت. Av. Prince Héritier, BP 9, Taroudant.
Téléphone / Fax 05.28. 85. 27. 49الهاتف / الفاكس
Gsm 0649531120
e-mail : entraide.taroudant@gmail.com

Modèle de Registre d’accueil (service extérieur)

Date Nom et Prénom Orientation Demande Remarque
Clio Association réalisée Non réalisée
1
2
3

 

NOS PARTENAIRES

Projet financé Par l’Union Européenne
A.S.P.H  Association de Solidarité Avec la Personne Handicapée

Délégation Provinciale de l’Entraide nationale
Projet mis en œuvre par Handicap International

Délégation Provinciale de la santé
Projet soutenu par l’agence Espagnole de coopération internationale pour le développement

La Délégation provinciale de l’éducation nationale et de l’enseignement

IMPORTANT

Comme on vient de voir et malgré les multiples contraintes envisagées, il reste important de dire que ce projet revêt une importance capitale de lancer ce type de projet pour remercier les personnes qui ont collaborer à ce que ce projet ait lieu et travail assidûment pour que la thématique du handicap soit mieux comprise, développée et concrète : non seulement par les PSH eux-mêmes ; mais surtout que tous les intervenants concernés et les acteurs institutionnels aillent l’opportunité d’être une masse participative au développement global de la thématique du handicap en général !

 

Document élaboré par:
Mr MOSTAFA EL KHADIR : Vice président de l’association et Référent à Handicap International.
Mme MARIA EL HADRI : Responsable du CLIO à l’Entraide Nationale
Mme SAMYA BERDAOUI : Secrétaire générale de l’association ASPH